Comédienne, elle travaille depuis 2016 avec le collectif In Vitro dirigé par Julie Deliquet (Mélancolie(s)Série noireTchékhov dans la Ville) et depuis 2011 avec Cédric Jonchière à Clermont-Ferrand. Elle explore pendant plusieurs années la question de l’adaptation du roman au théâtre (Le Procès de Kafka, Belle du Seigneur de Albert Cohen, Vernon Subutex de Virginie Despentes). Elle travaille également sous la direction de Romeo Castellucci en Pologne, la metteur en scène tchèque Eva Rysova et effectue trois stages avec le metteur en scène polonais Krystian Lupa avec les Chantiers Nomades. 

Intéressée par la dimension européenne du théâtre et soucieuse de renouer avec ses racines polonaises, elle s’est formée à l’Ecole Nationale de Cracovie. Par les planches, elle se réapproprie la langue maternelle oubliée. 

Elle met en scène Débarcadère (poèmes sur les migrations humaines) en partenariat avec l’Institut français (2005), Le Savon de Francis Ponge (2006), Rêves (textes de Henri Michaux) en 2007, puis en France Stabat Mater Furiosa de Jean-Pierre Siméon en 2012. 

En 2019 elle constitue la compagnie Anna K afin de développer un nouveau travail de mise en scène et son désir de travailler sur les auteures européennes, de questionner l’Europe d’hier et d’aujourd’hui, les langues et les histoires qui la composent.